Forum pour les fans de Visual kei
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vidoll au JRock Revolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyôsuke
Fan de -Oz-
Fan de -Oz-
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: vidoll au JRock Revolution   Jeu 24 Sep - 10:22

JaME a eu l’opportunité de discuter avec le groupe populaire de visual kei Vidoll, la veille de leur prestation au Wiltern à Los Angeles pendant le Jrock Revolution.


Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore, pourriez-vous vous présenter ?
Giru : Je suis le guitariste de Vidoll, Giru.
Jui : Je suis Jui, le chanteur de Vidoll. Enchanté de faire votre connaissance.
Rame : Je suis Rame, le bassiste du groupe. Ravi de vous rencontrer.
Tero : Moi je suis le batteur, Tero.
Shun : Je suis aussi guitariste, Shun.

Pourquoi avez-vous choisi comme nom de groupe Vidoll ? Quelle en est la signification ?
Jui : Nous avons d’abord trouvé le concept « occult romance » et le nom vient de là.

Quel est le rapport entre ce concept et votre nom ?
Jui : « Bi » ou « vi » veut dire « beau » en japonais. Bien sûr, « doll » veut juste dire « poupée ». Il y a beaucoup de sens derrière le concept occult romance mais c’est celui-ci que nous avons gardé.

Qu’est-ce qui vous a incité à faire de la musique ?
Giru : J’ai commencé à jouer de la guitare quand j’avais 16 ans parce que j’aimais beaucoup regarder les rock stars à la télévision.
Jui : Depuis que je suis petit, j’aime la musique et le chant.
Rame : Tous mes amis étaient dans la musique et j’ai été tenté finalement.
Tero : J’aime la musique. Je joue de plusieurs instruments, mon préféré est la batterie.
Shun : Au lycée, quand j’avais quinze ou seize ans, c’était la mode d’être dans un groupe alors je me suis lancé.

Nous savons que Tero joue aussi du piano. Est-ce que vous en jouiez avant d’être batteur ?
Tero : Oui. Depuis l’âge de six ans, je joue du piano et ce n’est qu’au lycée que j’ai commencé la batterie lorsque je faisais partie d’une fanfare.

Comment a été fondé Vidoll?
Rame : J’ai rencontré Tero, deux autres guitaristes et Jui aussi. Il y a deux ans, les deux guitaristes sont partis alors Shun et Giru nous ont rejoints.

Comment avez-vous trouvé Giru et Shun ? Est-ce que vous les aviez vus quand ils étaient dans leurs anciens groupes ?
Rame : Après que les deux guitaristes aient quitté le groupe, on cherchait des remplaçants. Des amis et des personnes du monde de la musique nous ont présentés Giru et Shun. J’ai pensé que leurs énergies et leurs personnalités correspondaient parfaitement au concept de Vidoll. Voilà pourquoi on les a choisis.

Pourquoi vous êtes-vous intéressés au visual kei ?
Jui : Parce que le visual kei est vraiment cool.

Lorsque vous en avez la possibilité, comment choisissez-vous vos costumes ?
Jui : Cela dépend de ce qu’on ressent à ce moment là. A chaque fois que l’on fait quelque chose, chaque jour, on ressent des choses différentes et notre look les reflète, alors il change aussi.

Deux nouveaux singles sortent cet été, INNOCENT TEENS et Cloud. Pourriez-vous nous parler d’INNOCENT TEENS.Giru : C’est plus sophistiqué que nos précédentes compositions.

Quel est le thème des paroles, de l’histoire ?
Jui : Eh bien… Chaque moment de notre vie est très important. Quand on est adolescent, tout paraît sympa et on vit au jour le jour. Même si on vieillit, on ne doit pas oublier ces moments-là et ces sentiments. Voilà la base de l’histoire.

Et Cloud ?
Jui : Après qu’on ait changé de label… Mmh… on a gardé le même concept que celui d’INNOCENT TEENS, et on ajouté le fait que les gens s’entraident lorsqu’ils sont jeunes. On a fait du neuf avec du vieux.

En parlant de label, quelle est la plus grande différence que vous ayez remarquée entre un label indépendant et une major ?
Rame : C’est tellement différent… comment dire ? Euh… (il rit puis regarde Jui) Je ne sais pas.
Jui : Mm… Les deux plus grandes différences sont le nombre de fans qui augmente et la possibilité de mieux nous concentrer sur notre musique.

Vous attendiez-vous à ce qu’il y ait déjà des fans américains de Vidoll ?
Rame : On savait qu’on avait des fans mais on ne savait pas combien…

Savez-vous qu’il y a déjà des gens devant la salle de concert ? Certains d’entre eux sont là depuis des jours.
(pendant un moment, tout le groupe paraît choqué, ils se regardent et se mettent à rire, surpris)
Rame (très souriant, dit en anglais) : C’est génial.

Le chanteur a toujours un rôle difficile à cerner par les fans étrangers. Le plus souvent, ils ne comprennent pas les paroles, est-ce que cela peut être gênant ?
Jui : Je ne crois pas qu’il y ait une grande barrière à cause de la langue. Tout peut être ressenti par l’âme et je suis très content d’avoir un public qui ressent ce que je fais.

Est-ce que vous voudriez que le message d’une chanson en particulier soit compris par tous vos fans ?
Jui : Je pense à… (silence pendant un long moment) Toumei Nakano. C’est le message que j’aimerais passer au monde entier.

Quel est l’instant le plus mémorable que vous avez vécu ensemble ?
Jui : Hokkaido !
Rame : (rires) Il neige beaucoup à Hokkaido. Après un concert, on descendait une pente avec notre van et … (Rame fait des tourbillons avec ses mains, Jui et Tero s’amusent à l’imiter)
on a commencé à tourner dans tous les sens et on a atterri dans la neige (rires). Heureusement, personne n’a été blessé.

D’accord, tout le monde était sain et sauf… mais c’était vraiment amusant ?
Jui : (rires) Après ça c’était drôle.
Rame (rit autant) : C’était assez effrayant. Et comme on n’a pas été blessés, on peut en rire.

Qu’est-ce qui vous a poussé à particper au Jrock Revolution ?
Rame : Nous pensions déjà faire une tournée aux Etats-Unis et cette occasion de se monter sur scène était la bonne.

Vous aimeriez faire une tournée en solo ici ?
Rame : Bien sûr ! Surtout si les fans le demandent.

Vos fans en seraient ravis. Avez-vous quelques projets ?
Rame : On aime avoir des fans en Amérique et partout dans le monde. On voudrait bien revenir ici.

En Amérique, y a-t-il eu quelque chose qui vous a surpris ?
Giru : Quand on se promenait dans les rues, des SDF nous ont criés dessus.

Oh, nous sommes désolés…
(rires)
Rame : Au Japon, quand Tero se balade, il crie aussi sur les étrangers.
Tero : Que… Quoi !!!?

N’y avait-t-il rien de positif ?
Rame : Devant le théâtre chinois Grauman, un type était déguisé en Superman. Il était assez… gros. J’ai été déçu. (en anglais) Cela a cassé le mythe. (rires)

Nous sommes désolés…Maintenant, juste pour plaisanter, chacun d’entre vous pourrait-il dire un mot sur son voisin de gauche?
Giru (au sujet de Jui) : A notre tout premier concert, j’ai remarqué que sa braguette était ouverte.
Jui (à propos de Rame) : A chaque fois que je suis au téléphone, il me demande « Qui c’est ? Qui c’est ? » alors que le coup de fil n’est pas pour lui ! (rires) Il répète sans arrêt ses blagues. Si une de ses blagues fait rire quelqu’un, il la raconte par exemple quatre ou cinq fois.
Rame : Tero se douche rapidement, il prend une douche aussi vite que je fais des ramens instantanés.
Tero (en parlant de Shun) : Qu’est-ce que je pourrais dire sur ce type… (réfléchit) Au Japon, on a des rendez-vous qui se font un peu… mmh… rapidement. Cinq garçons rencontrent cinq filles et ils sortent ensemble. Mais à chaque fois, toutes les filles se retrouvent dans le lit de Shun. (rires)
Shun : Non, non, non, non !!
Rame : C’est une blague, « a Japanese joke ».
Shun : C’est faux !! (il passe à Giru) Il y a de quelque chose d’étrange chez lui, quand il joue aux jeux vidéo, il parle tout seul. Il ne s’arrêtera pas.
Giru (montre Tero du doigt) : Mais c’est lui l’otaku !
(rires)

Pour finir, pourriez-vous donner un message à vos fans ?
Rame : C’est notre premier concert en Amérique. On espère que vous apprécierez de plus en plus Vidoll et qu’on pourra revenir pour une tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
vidoll au JRock Revolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revolution Blues
» revolution de jasmin
» mon new clip, code rouge- makiavel (revolution urbaine)
» T.M.Revolution
» [JEU VIDEO] Karaoke Revolution accueille les Jackson 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raison d'être du Visual Kei :: Le visual kei :: vidoll-
Sauter vers: