Forum pour les fans de Visual kei
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MUCC à Londres

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyôsuke
Fan de -Oz-
Fan de -Oz-
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: MUCC à Londres   Mer 16 Sep - 12:59

Désormais, le groupe MUCC n'est plus un étranger en Europe et leur récente venue sur le vieux continent a inclus, pour la première fois, un arrêt à Londres. Le concert a été annoncé comme une exposition spéciale de titre pour leur 10ème anniversaire. JaME a eu la chance de pouvoir s'entretenir avec le quartet avant leur concert à l'Underworld.

Lors des présentations, quand Tatsuro a appris que nos deux intervieweuses avaient le même prénom, il a désigné YUKKE et lui-même en disant : "Lui c'est YUKKE et moi c'est YUKKE !". C'est dans cette ambiance détendue qu'a commencé l'interview.


Bonjour !

MUCC : Bonjour !

Vous avez souvent déclaré que vous avez voulu visiter le Royaume-Uni. Est-ce que cela a un sens particulier de jouer ici pour la première fois, et comment vous sentez-vous pour le concert de ce soir ?
YUKKE : Ce n'est pas la première fois que je viens à Londres. Il y a deux ans, je suis venu pour voir le groupe finlandais The Rasmus et après, j'ai voulu moi-même jouer ici. C'était vraiment génial !

Dans Gokusai, nous pouvons remarquer une évolution plutôt innovante de votre musique. Dans des chansons comme Nageki aucun Kane, vous mélangez différents genres comme le heavy métal, le reggae et un soupçon de "scratch". Comment avez-vous décidé de composer ces chansons ?
YUKKE : Nous écoutons beaucoup de genres de musique différents et j'ai voulu expérimenter ces styles.

Qu'est-ce qui influence vos chansons en général ? On y trouve une grande diversité, en particulier sur Gerbera, Haitoku no hito et Hakanakutomo qui ont un air des années 70 ou des westerns "spaghetti".
Tatsuro : La manière dont nous composons notre musique vient naturellement et nous faisons donc les choses en fonction de ces influences. Nous écoutons des groupes influencés par la musique hispanique et nous nous sentons inspirés par elle.

Ah je vois. Quand nous les écoutons, nous pensons qu'elles pourraient très bien s'adapter dans un film, elles font très films de Tarantino.
Tatsuro : Ohh ! I like Pulp Fiction ! [NDRL : Il l'a dit en anglais]

Récemment, votre style est devenu sensiblement plus léger, comme les mélodies et les rythmes utilisés. Qu'est-ce qui vous conduit ces changements et comment voyez-vous MUCC évoluer dans les années à venir ? Y aura-t-il des nouvelles surprises dans les bacs pour les fans ?
Miya : (rit légèrement) Ca se produit comme ça vient. Je ne sais pas si notre style change beaucoup mais nous voyons chaque changement comme une opportunité.

Tatsuro, concernant votre nouveau single Libra [NDRL : Le single est sorti quelques jours après le concert anglais], on vous voit dans le clip avec votre alter-ego (le jour et la nuit). Pourquoi avez-vous choisi de vous dépeindre de cette façon ?
Tatsuro : Le jour et la nuit étaient une belle image forte qui est venue quand les paroles ont été écrites. J'ai donc voulu montrer ça dans le clip. Vous l'avez vu sur Youtube ? (le groupe éclate de rire)

Non, non, quelque part ailleurs.
MUCC : Heiin !

Miya, vous utilisez une guitare à sept cordes, pourquoi avez-vous commencé à en jouer ? Avez-vous été inspiré par un autre guitariste à sept cordes ?
Miya : Je me suis mis à la sept cordes grâce à KoЯn. Avec ce genre de guitare, je peux jouer une gamme plus étendue et obtenir un meilleur son mais cela ne fonctionne pas très bien sur les accords bas.

SATOchi, pour les enregistrements précédents, vous avez obtenu l'aide de Sakura (Sons Of All Pussys) mais pas sur "Gokusai". Comment l'enregistrement s'est-il fait cette fois ?
SATOchi : Cette fois-ci j'ai voulu tout faire moi-même et puis Sakura n'a pas vraiment le temps. Nous avons voulu que Gokusai soit plus personnel.

Puisque vous êtes en Angleterre, nous avons avons toujours voulu savoir ce qui a inspiré les anciens visuels de YUKKE. On aurait dit qu'il avait pris exemple sur les écoliers anglais.
Tatsuro : (se désigne en souriant) YUKKE ?
(Nous indiquons le vrai YUKKE à la place)
YUKKE : Ah! À l'époque, j'étais très intéressé par l'Angleterre et ses habitants. J'ai voulu le montrer en portant cet uniforme.

Nous nous souvenons d'un vieux message sur le CD d'Aishuu, où vous dîtes que vous étiez des fans d'Harry Potter
(Les membres du groupe rient et semblent un peu gênés face à cette question car ils se concertent un moment avant de répondre )

Tatsuro : Je ne connaissais pas vraiment Harry Potter à l'époque mais maintenant j'en suis un grand fan.

Y a-t-il des artistes morts ou vivants avec qui vous voudriez travailler ?
Tatsuro : Hisaishi Joe car j'aime ses films.

Pour finir, avez-vous un message pour vos fans ?
Miya : Je voulais vraiment jouer en Angleterre depuis longtemps et c'est une expérience qui restera précieuse pour moi. C'est un plaisir pour que je sois ici et j'espère revenir très bientôt. J'espère aussi faire de mon mieux ce soir.
Tatsuro : J'ai eu plaisir à visiter Chelsea et Camden, il fait froid ici mais la marque Vivienne Westwood est moins chère ici qu'au Japon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MUCC à Londres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tin-Tone - des cigar box guitars à Londres
» Robbie sort de l'hotel Soho à Londres 01/09/2010
» Photos de Ian Dickson - Rainbow Theatre,Londres, 4 mars 1973
» Photos de Terry Murphy-Bridge House, Londres, Décembre 1978
» Usher rend hommage à Michael Jackson sur la scène de l'O2 Arena (Londres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raison d'être du Visual Kei :: Le visual kei :: MUCC-
Sauter vers: