Forum pour les fans de Visual kei
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview de MTH

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyôsuke
Fan de -Oz-
Fan de -Oz-
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Interview de MTH   Mer 16 Sep - 11:00

Bonjour tout le monde et merci de vous présenter à nos lecteurs.
UE-CHANG : Je suis le bassiste, UE-CHANG,
DAISUKE-HAN : Je suis le Jumping et Yelling Freak, DAISUKE-HAN,
NAO : Je suis la batteuse et soeur ainée, NAO,
MAXIMUM THE RYOKUN : Je suis le chanteur et petit frère, MAXIMUM THE RYOKUN.

Qu'attendez-vous de cette première tournée européenne ?
DAISUKE-HAN : Nous cotoyons maintenant différentes cultures, avec des gens qui ne comprennent pas ce que l'on chante. Je suis très curieux de voir quelles seront les réactions du public. J'attends beaucoup de cela et souhaite qu'il y ait un échange direct au travers duquel je puisse ressentir le coeur de l'audience.

Nous avons appris que DAISUKE-HAN avait un kyste sur les cordes vocales, comment se passe la tournée malgré cela ? N'avez-vous pas peur de perdre complètement votre voix ?
DAISUKE-HAN : Il n'y a aucun problème (dit-il bien que sa voix soit vraiment érayée lorsqu'il parle) pour la tournée parce que je me mets une cartouche dans le corps. Lorsque je me mets cette cartouche, ma voix devient impeccable !! J'ai amené ces cartouches du Japon, donc comme vous le voyez tout va bien ! (le groupe s'échange des regards complices et commence à pouffer de rire)

Oserai-je demander de quel genre de cartouche il s'agit ?
NAO : En fait il s'agit de... (DAISUKE-HAN interrompt NAO pour me montrer ses fesses et mimer l'action de se mettre un suppositoire. Tout le monde explose de rire)
DAISUKE-HAN : Voilà comment je me mets un suppositoire ! Vous avez compris ?

Oui oui, ne vous inquiétez pas !
NAO : Si vous le voulez il peut s'en mettre un maintenant pour sa voix ! (de nouveau, rires de tout le monde)

Non merci ça ira !!
DAISUKE-HAN : Bien sûr il y a plusieurs interprétations à tout ce que je viens de dire, haha ! (le fou rire l'envahit et se diffuse à tout le monde)

Votre dernier album est un hymne au headbang et de nombreux fans ne se lassent pas de voir vos clips complètement délirants.
DAISUKE-HAN et NAO : Oh, merci !

Aura-t-on le droit au même mélange de genres musicaux pour votre prochain album ? Et quand sortira-t-il ?
MAXIMUM THE RYOKUN : Rien de prévu ! (dit-il très rapidement, ce qui fait rire le groupe) Donc merci beaucoup ?! (de nouveau crise de fou rire de la part du groupe)

Avez-vous un message particulier à donner à vos fans, autre que de s'amuser ?
NAO et DAISUKE-HAN : Faut que RYOKUN réponde !
MAXIMUM THE RYOKUN : Bien sûr, nous aimerions nous amuser et nous lâcher non stop mais derrière tout cela, il y a de nombreux messages dans nos chansons.

Quels sont-ils donc ?
NAO : Oui il y en a beaucoup !
MAXIMUM THE RYOKUN : Nous parlons de l'avortement par exemple... de la non-violence.
NAO : La libération du Tibet !
MAXIMUM THE RYOKUN : Nous aimons aussi parler de la politique dans nos chansons.
NAO : Les brimades envers celles et ceux qui sont différents, surtout à l'école. C'est important aussi !

Nous avons pu voir que lors de vos précédentes tournées, vous aimez faire des concerts à thème :
- Tout le monde porte des lunettes 3D,
- Juste des hommes minces et torses nus peuvent rentrer dans la salle (NDLR : où même NAO vérifie auparavant leur poids sur une balance et les parfume),
- Juste avec des femmes,
- Tout le monde en doudoune (NDLR : il ne fait pas déjà assez chaud lors de leurs concerts !)
- Etc.
D'où viennent-ces idées délirantes ? Y aura-t-on le droit lors de votre prochaine venue en Europe ?
DAISUKE-HAN : Oh oui, j'aimerai le faire en Europe !
NAO : Moi aussi ! Mais cela serait difficile à organiser et surtout reviendrait trop cher.
MAXIMUM THE RYOKUN : Cela coûte cher parce que l'on ne fait payer que 1 yen (environ 0.008 euros) à chaque personne du public qui vient suivant les règles préétablies. Nous avons fait cela car lorsque nous organisons des concerts dans de grandes salles, certains de nos fans nous critiquaient parce que ces salles étaient trop grandes à leur goût. Il fallait que nous fassions aussi des concerts plus intimistes, même si c'était dans des endroits très petits.
Lorsque nous avons organisé ces concerts trop intimes, les fans finalement étaient trop serrés et n'étaient pas contents encore. Quoiqu'on fasse les fans sont toujours mécontents ! (rires) Si on est jamais content, autant mourir tiens ! Et plutôt que cela, autant s'amuser en faisant nos concerts délirants !
Ce n'est donc pas du tout rentable en terme commercial.

J'ai eu l'opportunité de voir un de vos concerts au Japon. J'étais surpris de voir le public japonais si calme en général se lâcher complètement. Comment avez-vous réussi ce pari ?
NAO : Ah oui ? (rires)
MAXIMUM THE RYOKUN : Ce n'est pas assez ! On en veut carrément plus !
NAO : Certainement, nous avons un effet révélateur sur ce qui dort en chaque japonais. Très souvent, ce sont des japonais assez réservés et calmes dans la vie quotidienne qui viennent à nos concerts. A ce moment-là, ils se libèrent davantage. Cela vient entre autre de notre musique tout simplement. En fait, ils ne font pas que voir nos concerts, ils sont membres à part entière du concert en participant, répondant à ce que l'on peut leur dire ou en se lâchant.

Dans vos DVD, on vous voit souvent vous amuser et délirer. Est-ce important que de vous montrer ainsi ?
MAXIMUM THE RYOKUN : En concert, on a même des filles qui hurlent en faisant "kyaaaaaaaaa, vous avez du style sur scène !!". Donc oui c'est important de nous montrer autrement, sans artifice.

Dans vos bonus cachés sur votre dernier DVD par exemple, ou sur votre site officiel anglais, MAXIMUM THE RYOKUN aime particulièrement se montrer sous un aspect effrayant, pourquoi cela ?
NAO explose de rire.

MAXIMUM THE RYOKUN : Effectivement ça m'amuse de surprendre les gens et de jouer sur mon côté enfantin.

NAO, Vous aimez particulièrement frapper UE-CHANG, c'est un peu votre pucching-ball ?
(Tout le monde explose de rire)
Tout le monde ensemble : Exact !! (en français)
(ils en profitent pour se mettre sur UE-CHANG)

Bon, pour en revenir à UE-CHANG, vous avez reçu un hélicoptère Doraemon pour votre anniversaire, est-ce que vous jouez toujours avec ?
UE-CHANG : Oui, tous les jours !!
DAISUKE-HAN : Il s'envole même avec ! (rires)

(On vient alors nous prévenir que l'interview doit s'arrêter plus tôt que prévu...)

Rapidement alors, où vous-voyez vous dans 10 ans ?
NAO : Si c'est possible, nous aimerions continuer à faire des lives, sans changer qui nous sommes et cela même si je ne pourrais pas lever aussi haut ma jambe qu'aujourd'hui, même si ma hanche a tendance à se déboîter, etc.
J'headbanguerai tant que je peux ! Je compte sur vous aussi, le public, pour nous voir et vous entraîner physiquement pour nous suivre dans nos concerts jusque là !

Dernier message à vos fans ?
DAISUKE-HAN : A 60 ans, je continuerai à travailler ma culture physique et je resterai comme Arnold Schwarzenegger ! J'aurai le même corps !
NAO : Je t'aime ! (en français)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview de MTH
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview fred schneider
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de
» [Interview] Bill parle de l'enregistrement d'Arthur und die Minimoys 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raison d'être du Visual Kei :: Le visual kei :: Maximum The Hormone-
Sauter vers: