Forum pour les fans de Visual kei
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview avec DaizyStripper

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyôsuke
Fan de -Oz-
Fan de -Oz-
avatar

Nombre de messages : 1893
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Interview avec DaizyStripper   Dim 13 Sep - 10:53

Ensemble depuis seulement un an, DaizyStripper prouve qu'il est un des groupes les plus prometteurs. Quelques mois à peine après son premier oneman, DaizyStripper a traversé les mers pour une représentation à l'Otakon 2008. Ayant suivi la représentation énergique du groupe, nous sommes allés lui poser quelques questions.

Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter ?

Yu-giri : Je suis Yu-giri, le chanteur de DaizyStripper,
May : Je suis Mayu, guitariste,
Nao : Je suis Nao, guitariste,
Rei : Je suis Rei, bassiste,
Kazami : Je suis Kazami, batteur.

Pourriez-vous nous dire comment vous êtes rencontrés et comment vous avez formé le groupe ?
Mayu : Je jouais de la guitare en concert, et Yu-giri s'y trouvait. Il est venu vers moi et nous avons parlé. On a ensuite décidé de former un groupe parce que nous avions les mêmes idées et les mêmes points de vue. Ensuite nous avons rencontré d'autres personnes qui ont voulu se joindre à nous, et voilà comment nous sommes devenus DaizyStripper

Vous êtes ensemble depuis seulement un an, comment avez-vous vécu cette première représentation à l'étranger ?
Kazami : C'est la première fois que nous venons aux Etats-Unis et les réactions des gens... Nous avons l'impression que les gens sont vraiment énergiques. Tout le monde a des réactions durant les concerts et je suis vraiment heureux que nous soyons venus. Nous aimerions d'ailleurs revenir.

Avant de venir aux Etats-Unis, comment aviez-vous imaginé les fans à l'étranger ?
Rei : Nous imaginions des gens chaleureux, amicaux et passionnés. Ils sont exactement comme nous l'avions imaginé, et peut-être plus encore !
Mayu : Avant, nous avions reçu des mails de fan de différents pays et nous savions qu'il y avait des fans qui nous écoutaient mais nous n'aurions pas imaginé qu'il y aurait autant de gens excités !

Qu'avez-vous pensé de leurs réactions ?
Nao : Ils sont beaucoup plus amicaux que nous nous y attendions.
Yu-giri : Les fans sont venus nous prendre dans leurs bras, jamais ce n'est arrivé au Japon ! (Rires)
Kazami : Il y avait beaucoup plus de garçons que ce que nous avions vu avant, et ça nous a tous impressionné !

L'Otakon est la seconde plus grande convention d'animes aux Etats-Unis, en suivez-vous quelques uns ou des mangas ?
Yu-giri : Oh, bien sûr que nous aimons les animes !
Mayu : Nous lisons Shonen Jump (NDLR : Gros recueil hebdomadaire de mangas, qui a vu naître des séries comme Slam Dunk, Dragon Ball, Saint Seiya, Naruto, One Piece, etc.) et des shonens (NDLR : mangas pour garçons, à contrario des shojos qui sont destinés aux filles).
Rei : Je lis des shojos ! (rires)

Quels sont vos préférés ?
Mayu : Dragon Ball Z (rires)
Yu-giri : Hunter X Hunter
Nao : One Piece
Rei : Through The Fog
Kazami : Kyo Kara Ore Wa, Black Jack.

Quel est le personnage d'anime que vous aimeriez être ?
(Tout le monde rit)

Rei : Je serais..... (il réfléchit) un mec d'une série shojo !
DaizyStripper : Trop mignon !!! (Tout le monde rit)
Kazami : Je serais Sephiroth de Final Fantasy VII
Nao : Pikachu !
(Tout le monde rit)
Mayu : Krilin de Dragon Ball !
(Tout le monde rit)
Yu-giri : Et moi ?
DaizyStripper : Il aime bien les personnages principaux des shonens, comme Gon de Hunter X Hunter.
Yu-giri : Ohhh ! Ok , ça me va !

Comment pourriez-vous décrire votre musique, pour qui ne la connaissent pas encore ?
Kazami : Eh bien, c'est difficile d'expliquer avec des mots, simplement, écoutez notre musique, s'ils vous plaît. Je pense que... pour la décrire... il serait vraiment bon de parler de rock puissant avec une mélodie qui reste bien en tête. Peut-être même que ça vous rendra nostalgiques, car ce sont des sons familiers mais remis au goût du jour.

Quel serait le seul message que vous aimeriez faire passer dans votre musique ?
Yu-giri : Nous aimerions faire des chansons qui rendent heureux ceux qui sont déprimés, par exemple. Nous avons quelques chansons sombres, mais beaucoup sont remplies de la lumière du soleil. Nous aimerions faire des chansons qui apportent du soutien aux gens. On nous a rapporté que beaucoup de gens avaient trouvé un sens à leur vie après avoir écouté nos chansons.

En mai dernier, vous avez joué au HIDE MEMORIAL SUMMIT. Avez-vous apprécié de vous produire devant un public aussi nombreux un mois avant que vous ne fassiez votre premier oneman ?
Yu-giri : Bien sûr, nous étions très inquiets de cette perspective. Nous avons beaucoup de respect pour hide et nous avons été très heureux, nous nous sommes sentis très honorés. Cela nous a apporté beaucoup de fans, ce qui nous a ravis. Pendant que nous chantions Dandelion, le ciel s'est soudainement éclairci, c'était comme si hide nous souriait.
Rei et Kazami : Il l'a vraiment fait.

Quel est le moment le plus mémorable que chacun a eu durant cette tournée en oneman ?
Rei : Lors de notre concert solo pour notre premier anniversaire, nous avions le sentiment d'avoir eu beaucoup de plaisir, et je pense qu'il en était de même pour nos fans.
Kazami : Nous avons passé pas mal de temps avec les fans, et j'adore cette interaction.
Mayu : Contrairement à aujourd'hui où il y a eu trois groupes dans le même event, nous avons eu la responsabilité de divertir les fans du début à la fin. Nous avons été vraiment heureux d'avoir eu cette occasion là.
Nao : Il y avait beaucoup de gens qui nous applaudissaient, et quand je les ai vus les mains tendues vers moi, c'était totalement renversant !
Yu-giri : Le fait de voir tant de visages sourirent a illuminé ma journée !

Vous avez sorti un single il y a quelques jours, et deux autres singles dans les deux mois prochains, pouvez-vous nous en parler un peu ?
Yu-giri : Le single sorti en octobre s'intitule Truth, et il est essentiellement basé sur le nombre de mauvaises choses qui se produisent dans la vie. Il y a donc des choix différents et on oscille entre eux sans jamais oublier d'avoir confiance en soi. C'est comme un message personnel.
Le prochain à sortir s'intitule Cross. Il s'agit d'une version limitée, mais il y aura une sortie nationale. C'est l'histoire qui prend les points de vue d'un garçon et d'une fille, des amoureux, qui se déchirent. C'est plein d'émotions, c'est très beau. S'il y a un endroit pour l'entendre, c'est la nuit, sous les rayons de la lune.

Pour finir avez-vous un message pour vos fans ?
DaizyStripper : Nos fans américains ?

Vos fans du monde entier ?
DaizyStripper : Oh ! Du monde entier !
Rei : Du monde... j'espère que les fans auront notre message partout...
Kazami : C'est notre premier séjour aux Etats-Unis et nous allons travailler dur pour faire plus de concerts en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, attendez-nous !!!
Mayu : Je trouve que la musique n'a pas de limites et pas de frontières alors je veux vraiment qu'encore plus de monde écoute notre musique.
Nao : Il y a beaucoup de gens qui ne nous connaissent pas encore, mais nous allons continuer à faire des concerts de fous.
Yu-giri : Il y a beaucoup de pays où ne nous ne sommes pas encore aller, et nous en sommes navrés, mais nous allons revenir, grandir et nous développer. Nous allons y arriver, alors, s'il vous plaît, soutenez nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview avec DaizyStripper
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de
» [video] Vogue: Interview avec Bill Kaulitz et Tom Kaulitz
» [japon] music-his.com - Interview avec Tokio Hotel
» [INTERVIEW] Daniel Celebre raconte comment a été le dernier jour de MJ
» Interview avec John Burks pour Rolling Stone Magazine : 4 février 1970

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raison d'être du Visual Kei :: Le visual kei :: DaizyStripper-
Sauter vers: